Discographie

Elvis Presley … La Grace du crooner

Elvis Presley est mort le 16 Août 1977…

De figure légendaire du rock, il est très vite devenu la référence iconique du kitsch flamboyant …

En passant par Graceland, maison du King située sur E.Presley Boulevard, au sud de Memphis … exemple parfait de l'exubérance babylonienne du rockeur et de style ante bellum, la maison compte 19 pièces, 22 voitures et 2 jets. Temple incontesté du rococo, elle est régulièrement prise d'assaut par les fans touristes qui se pressent dans des cars afin de franchir les hauts murs de la propriété … les pics de fréquentation se font sentir tous les 16 août, jour de l'anniversaire de sa mort .

De par ses concerts outre tombe … Elvis-the concert, marque déposée, où son orchestre joue live et qu'un hologramme du King apparaît sur scène, pour la plus grande émotion des spectateurs … Les pires rumeurs courent toujours sur le personnage, l'ancrant à jamais dans le ciment prompt de la starification hollywoodienne : Elvis n'est pas mort, il a été vu à Las Vegas, en croupier ! Il aurait été aperçu également en Floride en train de vendre des glaces ou en pervers pépère, gourdin sous l'imper et bonbons acidulés à la violette plein les poches …

 

Rejoignant ainsi Lennon (désormais vendeur d'aspirateurs dans le Connecticut), le vrai mac Cartney (qui aurait fait secrètement ses adieux au show biz début 70), Roy Orbison (démonstrateur de Betamax en yougoslavie), Dominic Sonic (vendeur de voitures à St Brieuc) ou les Skippies (inventeur de la machine à Bikini), il s'affiche haut et fort dans la farandole grand guignolesque des rockeurs disparus.

De tous ses exemples, on voit poindre un nouvel être, un nouveau Elkitsch Presley, avec rouflaquettes sous globe " où tombe la neige ", le référent de ces dames rose bonbon, le modèle de ces milliers de clones, de Dread Zeppelin à Val Kilmer, Chris Isaak ou le Elvis loufoque de " Into the night " de Landis, une planète entière d'Elvis, tous plus vrais que nature … Et si le devenir de l'homme, sa prochaine évolution génétique était " qu'on serait tous en Elvis " …

Alors vite, va réserver ton costume de l'an 2035 … Pare toi de tes plus beaux atours, fais claquer ta cape Elvienne, enfile tes boots en nubuck écrasé sur la rocade, que tes rouflaquettes luisent de graisse et de barbe à papa et que tes Presley-glasses t'en font voir de toutes les couleurs, les couleurs de la vraie vie, je cite le rose, le violet, le parme … bref, le chatoyant tyrolien for ever !

 

 

– http://www.hollywood-costumes.com

– http://www.fiftiesweb.com/elvis.htm

– Site officiel : http://www.elvis.com

– Site de fan : http://fabychou.free.fr

3 Commentaires pour “Elvis Presley … La Grace du crooner”

  1. LE RANGER miki dit :

    elvis,le vrai,il vent des moules,des moules et puis des frites dans une caravane sur la route de Lisieux.
    En plus,il est mechant comme la gale…

  2. Yepcats dit :

    Bonjour.
    kitsch ? la vie ne l’est t’elle pas elle meme? Le passé parfois fait fuir le futur 🙂
    Amicalement rock.
    …Yepcats…

  3. Joe Le Trembleur dit :

    Pour voir le King décati et un JFK black en fauteuil roulant se battre contre une momie dans une maison de retraite, regarder de toute urgence « Bubba Ho-Tep ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *