Papillote et Politique

France Fiction…

… J’imagine l’épreuve des douanes qui m’attend lorsque je reviendrai en France. Je me vois allongé sur une table dans un labo futuriste avec des perceuses grésillant sous mon nez façon X-Files et des Brice Hortefeux, vêtus de blouses, comparant mon ADN à celui présumé de Vercingétorix, dont un ménisque aurait été préservé dans une capsule temporelle retrouvée dans une chambre secrète de la ligne Maginot

Vue de loin, la France depuis mai fait penser au croisement malheureux d’un soap oligarchique avec un film d’anticipation de catégorie Z. Avec Nicolas Sarkozy dans le rôle du redresseur égomaniaque réagissant à la critique comme un collégien inapte à contrôler ses flux hormonaux. Suite à une expérience de clonage foireuse, les Nicolas solipsistes carburant à la revanche essaiment devant les caméras du monde entier. François Fillion au générique, dans le rôle de la Cassandre apprivoisée. Et des laboratoires  entiers de truqueurs de chiffres travaillant en conjonction avec des propagandistes cathodiques en vue d’instiller un ultra patriotisme à la yankee mal décrotté. Un décor gris barbelé sous surveillance vidéo et supervision génétique. Toutes les chambres à coucher de France et de Navarre branchées sur le réveil matin des larbins de l’Elysée. Une nouvelle devise holographique pour la république : « Assez pensé. »

Ajoutez à cela une Marie-salope arriviste, un Libyen repenti et des infirmières bulgares, et vous obtenez un vrai nanar dominical. L’emmerdant c’est qu’on ne va pas pouvoir changer de chaîne pendant cinq à dix ans.  Ca n’a même pas l’air d’être le bordel. On s’attendrait à ce que quelques taquins brandissent des pancartes et jettent des boules puantes par-dessus les murs d’enceinte de Matignon. Que nenni. Tout passe dans un murmure collectif de résignation. C’est du moins ce qu’il en paraît de l’étranger. Et on censure les contestataires en quelques coups de fil comminatoires aux décideurs des groupes de presse.  J’imagine l’épreuve des douanes qui m’attend lorsque je reviendrai en France. Je me vois allongé sur une table dans un labo futuriste avec des perceuses grésillant sous mon nez façon X-Files et des Brice Hortefeux vêtus de blouses comparant mon ADN à celui présumé de Vercingétorix, dont un ménisque aurait été préservé dans une capsule temporelle retrouvée dans une chambre secrète de la ligne Maginot. Doc Gynéco en fond sonore. Viens voir le docteur, non, n’aie pas peur. Le verdict ? « – Type incompatible. Faites-m’en un africain et foutez-moi ça dans un avion. Coffrez les témoins pour obstruction à la justice. »

On me bousillera la tronche à coup de tatanes cloutées, on m’enfoncera un coussin dans la bouche et on me sautera sur la poitrine à pieds joints, suivant la procédure d’éjection en vigueur au pays des droits de l’homme. « Assez pensé ». Une voix mielleuse d’aéroport répéterait mécaniquement : « Jamais l’[africain] ne s’élance vers l’avenir. Jamais il ne lui vient à l’idée de sortir de la répétition pour s’inventer un destin » (En d’autres termes, « c’est de sa faute, à ce con de noir, s’il a faim, s’il est malade et s’il se fait débiter à la machette par un autre con de noir ». Et oui, Sarkozy, ça ose tout, c’est même à ça qu’on le reconnaît). Là-dessus le bon docteur Kouchner me fera une insufflation de riz par le canal rectal et Christine Boutin me bottera les testicules à coup de missel.  Mais au moins, quand je crèverai de faim et du palud dans ma hutte en Ethiopie, je me consolerai en pensant que je n’aurais pas eu à lever tous les jours à 5h pour co-financer  le140% d’augmentation présidentielle en même temps que 35 millions de pauvres cons.  

Teddy d’Montréal « Un fondu qui travaillait qu’à la dynamite »       

 

5 Commentaires pour “France Fiction…”

  1. Colonel Moutarde dit :

    Vocabulaire présidentiel, Monsieur Tux, vocabulaire présidentiel!

  2. tuxland dit :

    hey, y a pas 35 millions de cons 😉 mais des millions de gens qui subissent ce nouveau ptit con! Crèe pas de division entre les groupes alors que l’on est tous solidaires et dans la même m…e. Sans oublier que l’on est née dans une culture de penser qu’on la bien mérité alors qu’un individu n’est pas protégé face aux armes de l’adversaire : accords croisés et menaces sectorielles, propagandes médiatiques, concentration et non séparation des pouvoirs media/politique,…

  3. rose dit :

    oh, putain, c’est toi, Moutarde…

  4. Mr. le bien-nommé Lefourbe,

    je vous prierai de garder secrètes mes accointances avec Interpol, le Mossad, Donald Trump et François Pinault, ainsi qu’avec les Templiers, Bézu Fache et le colonel Moutarde.

    Bien à vous,

    Teddy

  5. Louis Lefourbe dit :

    Faites attention cher ami, il paraît que l’on peut remonter jusqu’à vous à partir de votre adresse IP. Le Mossad vous en a déjà averti il me semble !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *