Apportez moi la tête de...

Nous irons tous au paradis…

Pénurie de vierges au paradis des martyrs! Le dernier barbu à avoir fait boum! s'est retrouvé avec 67 vierges au lieu des 72 de la norme. Et des moches, je vous dis que ça! A lui faire redouter de s'envoyer en l'air. Le bureau de rétribution divine des moudjahidin n'arrive plus à fournir. Si ça continue, on va devoir taper dans les 72 de Saladin qui ne demande qu'à en être débarrassé, depuis le temps. Toujours à jacasser, vétiller, jalouser…

Bien sûr, ça fait longtemps que leur virginité a fait boum! elle aussi… mais de toute façon les trois-quarts des martyrs qui arrivent au paradis sont puceaux: ils prendraient des vessies  pour des lanternes…

Au bureau de rétribution, on se rappelle encore du malheureux Jean-François Martin, ex-croisé de la France mécréante converti au talibanisme et ayant sauté dans une 2 CV piégée garée devant le souk de Kandahar… Le nombre de bombes humaines étant très élevé à l'époque, on a dû aller piocher une drag-queen koweïtienne en enfer pour satisfaire au nombre contractuel. Eh bien il ne s'est jamais plaint, le Jean-François! D'un autre côté, on se souvient également d'Aziz, qui a demandé à invalider son martyre après avoir découvert que quatre de ses récompenses n'étaient pas vierges: l'affaire est encore en délibéré au bureau des réclamations divines…

 

Il n'empêche, avec la recrudescence des vocations terroristes, on pense envoyer un prophète ou deux sur Terre dans les semaines qui viennent… histoire de rediriger les vindicatifs vers la profession porteuse de contrôleur des marchés financiers, le temps que la nouvelle génération de vierges du paradis atteigne la puberté (histoire de conserver un avantage moral sur les curés pédophiles de la vieille Europe pécheresse).

Autre problème majeur causé par les martyrs: le CO². Les explosions aussi contribuent au  réchauffement climatique. En termes d'émissions polluantes, un autobus dynamité équivaut approximativement à  dix-mille pets de vache… Qui a envie d'asservir une planète foutue? Et puis le CO², ça remonte. Personne ici-haut n'a oublié le colmatage en urgence du cumulonimbus ouest. Ce camé d'Hassan Ibn Al-Sabbah avait troué le royaume nuageux en essayant de refaire sa  sinistre « danse du cimeterre »: en l'espace de deux minutes, le taux de monoxyde de carbone avait atteint un niveau inédit dans l'au-delà… Pour contrebalancer ces effets nocifs du martyre, on a pensé s'inspirer de l'enfer chrétien, tel que raconté par feu l'hérétique Dante Alighieri. S'il faut en croire ce villégiateur des entonnoirs, le dispositif infernal de la religion concurrente transforme les suicidés… en arbres! Une façon ingénieuse d'absorber le CO²… à défaut d'encourager les saints attentats-suicides oblatifs!

 

 

 

 

  Joe L'Trembleur

1 Commentaire pour “Nous irons tous au paradis…”

  1. marmotte dit :

    g rien capter le rapport entre une tripoter de gonzesse a moitié a poil et les émissions de CO² ???
    ce doit etre le pape qui les a fait se peter dessus en ce pointant pr emettre assez de CO² pour nourrir sa petite plante .
    A moins que sarko n’avait plus envie de sa carla favorite et qu’il en demandais +
    Vas savoir ajrd’h on vie comme on est .
    nico marm recherche S-F désepérément . a défaut je me délècterais du fraise .

Répondre à marmotte Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *