Papillote et Politique

Un programme 2012

Janvier 2012, la campagne bat son plein depuis déjà un an et demi. La droite détaille son programme.

[MODE ANTICIPATION ON]

Les résultats des régionales 2010 sont restés en demi teinte, la droite a gagné une région par rapport aux régionales précédente, un échec. La consultation sur l’identité nationale lancée par Eric Besson en novembre 2009 n’avait pas atteint ses objectifs. Pourtant, les débats avaient été vifs et “l’extrême-droitisation” des discours n’avait pas suffit à reconquérir un électorat FN volatile, échaudé par les affaires Frédéric Mitterand et Jean Sarkozy. On avait assisté à un retour en grâce de la dynastie Le Pen. Marine Le Pen arrive gonflée à bloc avant l’échéance d’avril 2012. Eric Besson, promu directeur de campagne par Nicolas Sarkozy le sait bien, l’élection ne se gagnera pas au centre, mais à droite.

Les électeurs du centre n’ont jamais adhéré à l’hyperprésidence sarkozyste, les gaullistes historiques doutent, mais voteront pour le sortant. A gauche, le PS avance toujours en ordre dispersé, les Verts continuent leur progression. L’idée d’une candidature unique a fait long feu, mais tous sauront se rassembler au deuxième tour. Comme en 2007, le résultat de l’élection se fera par l’extrême droite pour Nicolas Sarkozy.

L’UMP décide de poursuivre vers la droite. Le concept d’identité nationale, la chasse aux sans-papiers, les 130 000 expulsés, les 200 charters, les fichiers policiers, la castration chimique ne suffisent plus. Il faut aller plus loin. La génétique entre en jeu, le programme présidentiel propose la mise en place d’un fichage génétique de tous les citoyens français, le fichier recoupera tous les délits commis par un membre, même éloigné de la famille des condamnés. Un système de surveillance préventive des délits est prévu. Les enfants (et petits-enfants) de délinquants sexuels devront aller pointer chaque semaine au commissariat le plus proche, les parents de condamnés pour vol devront faire de même. Sur proposition de Frédéric Lefebvre, es “agents pour la sécurité du peuple” seront placés dans les écoles pour repérer les enfants déviants.

Le pays ne s’est pas remis de la crise économique de 2009, un grand plan de construction de prisons sera lancé, sous statut de sociétés d’économie mixte (impliquant une obligation de résultats). Une grande campagne de recrutement de gardien de prisons sera lancée.

Le thème de campagne de Jean-Marie Le Pen de 1995 et 2002 est repris par Nicolas Sarkozy : la préférence nationale pour l’emploi sera généralisée. Le candidat sortant qui avait déclaré le 22 avril 2006 : “La France, tu l’aimes ou tu la quittes”, lance un grand plan de retour pour tous les immigrés – même légaux – qui n’occupent pas un emploi durable.

L’hymne national sera rendu obligatoire dans les écoles, tous les matins avant les débuts des cours. 

La dynamique sarkozyste de repli sur soi et de refus du cosmopolitisme se confirme. Le rapprochement avec une certaine “gauche germanopratine” n’a rien changé. Les “élites culturelles” de la fin du XXème siècle, trop gavées et trop argentées ont adhéré à la politique fiscale protectrice, à la loi Hadopi (puis Loppsi2), elles se sont accommodés du reste.

Les résultats des élections sont incertains, jusqu’où ira l’adhésion du peuple à ces idées. Un sursaut de la population est envisageable, le résultat se jouera entre les électeurs d’extrême droite d’une part, les jeunes abstentionnistes d’autre part. La jeunesse n’a jamais adhéré à la sarkozie, les retraités avaient voté à plus de 60% pour la droite en 2007.

Ceux que l’on appelle encore parfois les forces vives de la nation doivent prendre le chemin des urnes, sous réserve de laisser la voie ouverte à la poursuite de l’escalade.

[MODE ANTICIPATION OFF]

EL REG

1 Commentaire pour “Un programme 2012”

  1. marmotte dit :

    Mode Optimisme on
    Sarko est enfermé en tole pr décroissance budgétaire politique ds le procés en appel de cleerstream, Marine Le pen a attrapé la grippe A . la crise devient faillitaire et la gauche ainsi que les verts rentre a la tête de l’état .
    Mode optimiste off

Répondre à marmotte Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *